Spiritualité

Un terme qui parfois effraie. Qu’en est-il ?

Mal utilisé, dévié de son sens, aussi abusé parfois pour manipuler des personnes fragiles, rites et pratiques mystiques qui peuvent y être rattachées, est-ce cela qui fait que dès que l’on prononce les mots spiritualité/spirituel, immédiatement cela engendre pour certains peur et rejet ?

L’ignorance est mère de nos peurs, alors si nous en savions plus sur ce que signifie ce terme ?

« Spiritualité » vient du bas latin, spiritualis, racine latine « spir » qui signifie souffle, dérivé de spiritus « souffle, esprit ». L’esprit se définit par opposition à la matière par son côté immatériel, invisible, insaisissable, mais pourtant bien réel, que nous le voulions ou non !

À notre naissance, il y a ce premier souffle que nous prenons, qui anime notre corps de façon autonome, c’est lui la source de vie et non-plus notre mère. Alors s’il est une chose, nous possédons un corps et un esprit. Et c’est l’esprit qui anime le corps ! Sans esprit, nous ne sommes rien. Peut-être est-il temps de nous considérer « un esprit dans un corps » et non « un corps avec un esprit » ! Mais libre à chacun.

En philosophie, la spiritualité se rapporte à l’ensemble des croyances et des pratiques qui concernent la vie spirituelle et pour les religions, aux croyances et pratiques qui concernent la vie de l’âme, la vie spirituelle. C’est là que le sujet heurte ; quand nos croyances respectives nous invitent à la réflexion de quelque chose d’immatériel qui demeure ou non lorsque le corps arrive à sa fin : est-ce qu’il en est de même pour l’esprit immatériel ou non ?

Spiritualité

Mais pourquoi avant de répondre à cette question ne commencerions nous pas TOUS à accorder plus de place à notre esprit, à apprendre à le connaître, à sonder ses méandres car l’esprit nous relie à notre cœur ! Le cœur nous connecte à l’amour et n’est-ce pas cette énergie d’amour que nous quérons chaque jour de notre vie ?

La spiritualité donne de la place à notre esprit. Alors si je suis avant tout un esprit dans un corps, la spiritualité n’a-t-elle pas le pouvoir de me donner ma place en ce monde ? D’être la voie à emprunter pour être et devenir qui je suis ?

Regardez comment nous employons ce mot esprit à toutes les sauces et comment il a le pouvoir de réunir et de connecter à quelque chose de plus grand dans l’énergie d’amour : avoir un bel état d’esprit, développer un esprit de corps, forger un esprit d’équipe, créer un esprit d’entreprise, avoir un esprit de famille…

Et après on dit que les esprits n’existent pas ! Peut-être est-il temps de réunir le matériel et l’immatériel, le visible et l’invisible car il est une réalité dans laquelle nous vivons tous, elle est composée de la réunion de ces deux parties opposées, oui, mais complémentaires ! Elémentaire mon cher Watson ! La réalité est duelle, possède deux faces, comme la pièce de monnaie, la réalité dans sa totalité est matérielle ET spirituelle !

Spiritualité

Alors si vous vous sentez vide ou en manque de quelque chose, de quelle moitié croyez-vous manquer ?

Quelques questions pour aller plus loin :

  • Est-ce que l’esprit du Général de Gaulle, d’Elvis Presley, de votre grand-mère a disparu ?
  • Est-ce que l’esprit de nos ancêtres, de nos chers disparus n’habitent pas encore nos esprits ?
  • N’avons-nous pas le pouvoir de faire vivre ou mourir l’esprit d’un être vivant ou même d’une chose au sein de notre propre esprit ?
  • N’est-ce pas cela être un créateur, le créateur de sa vie ?
  • Mais savez-vous faire perdurer l’esprit de quelqu’un en vous ? Tout comme savez-vous faire disparaître une pensée ou un état d’esprit du vôtre quand cela est nocif pour vous ?
  • Et si c’était cela en fait ce que les chamans, sages, religieux parfois essayent de dire en communiquant mal, quand ils parlent d’esprits ?
  • Ne nous battons-nous pas pour des mots alors que nos idées sont les mêmes ?
Retour haut de page